La culture de l'esprit

combat rocky contre Apollo

3 films pour faire le plein d’énergie

L’énergie c’est le carburant de l’action, c’est notre capacité à agir sur le monde qui nous entoure. Trouver 3 films qui nous donnent de l’énergie n’est donc pas une mince affaire, puisqu’il ne faut pas simplement se contenter de citer un film que l’on a aimé, mais bel et bien un film qui a changé notre vie.

J’ai rédigé cet article dans le cadre d’un événement interblogueur  « Les 3 films qui me donnent de l’énergie » organisé par Alexandre du blog Mon défi sport. J’ai notamment apprécié son article matrix et la motivation, qui contient de belles sources de motivation.

Revolver de Guy Ritchie

Guy Ritchie est un réalisateur bien connu pour ses films hilarants comme snatch ou arnaque crime et botanique, mais connaissez-vous revolver ? Revolver c’est d’un autre genre, une introspection profonde, une plongée dans l’âme humaine. L’affrontement entre l’animal qui rugit au fond de nos entrailles, et l’individu conscient.

citation de révolver 
Tout l'art se résume à vous apporter de quoi croquer, tout en vous laissant croire que vous avez pris cette pièce parce que vous êtes plus malin.

Brillement incarné par Jason Statham (qui ne s’est pas contenté de jouer que dans des films d’action), le personnage principal a mis au point l’équation de l’arnaque. Mais lorsqu’il essaye de l’appliquer, il se rend compte que le facteur limitant est sa propre peur, son instinct de conservation. Plus il avance dans son arnaque, plus il doit apprendre à contrôler son Ego. Il ruse, fait croire à ses ennemis qu’ils sont en train de gagner tout en acceptant des humiliations. Humiliations qui n’en sont plus pour celui qui maîtrise ses instincts.

Dans la scène ultime, Statham se confronte à sa plus grande peur. Rapidement, son Ego rugit en lui. Le monstre n’accepte pas de faire face et tente de le manipuler pour fuir. Il enrage, mais l’homme conscient reste calme et écoute. S’ensuit un combat contre lui-même, un dialogue interne au cours duquel la bête sera déstabilisée.

Jason porte le coup de grâce lorsqu’il dit :

citation revolver jason statham

La bête est alors mise en cage, et le visage de l’être conscient s’illumine d’un éclat serein.

Fight Club, de David Fincher

Fight Club… Film mythique, un homme qui vit dans le modernisme le plus pervers, consommant tout le catalogue Ikea pour se sentir exister, mais qui soudainement explose et change totalement de vie. Une part de lui est toujours un peu trouillarde, mais un autre fragment de sa personnalité a décidé de détruire son ancienne vie, ancienne vie qui par ailleurs prendra littéralement feu.

Cette pousse provient du même champ :   Comment le Diable se cache dans les détails ?
citation fight club brad pitt edward norton

Le personnage laissera toute la société et ses perversions derrière lui, souhaitant même détruire le mal à sa racine. Il y parviendra, mais le plus beau combat qu’il gagnera, sera celui contre lui-même. Contre cette part de lui qui s’était réveillée pour le changer. Au final, cette part il l’a intégrée, il n’a plus à la porter comme un fardeau.

Rocky 1, de John G. Avildsen

Rocky 1, c’est une sorte d’autobiographie de Sylvester Stallone. Tout ce qu’il a appris de la vie, il l’a symbolisé dans ce film. Ce n’est pas qu’un boxeur qui devient champion, mais c’est l’histoire d’un homme qui a décidé de devenir ce qu’il devait devenir. Tout d’abord, il n’a pas confiance en lui et se contente de ce qu’il a, c’est-à-dire de quelques combats minables et d’une vie sans vrai but. Il a des rêves, sans l’impulsion nécessaire à leur réalisation. L’impulsion viendra de son coach qui va heurter sa conscience et l’inciter à se bouger, l’inciter à se remettre en question pour enfin faire ce qu’il doit faire.

L’introspection est violente et enclenchera chez lui des colères, mais à terme le petit gars de Philadelphie parviendra à mettre à mal le champion du monde de boxe, et à porter par la même occasion un coup fatal à son ancien état d’esprit de résigné.

Conclusion

Lorsque la flemme me prend, je me rappelle comme Jason Statham dans Revolver que le contrôle m’appartient. Lorsque je m’apprête à consommer, Tyler Durden me rappelle que ce n’est pas une nécessité. Puis enfin lorsque je m’enfonce dans un mode de vie qui noie mon âme, Stallone me réveille d’un bon coup de poing à la figure !

Et toi, quels sont les 3 films qui te motivent le plus ?


Nouveaux contes, mythes et légendes pour comprendre le XXIe siècle

Voici la compilation ultime de mes écrits. Vous y retrouverez plus de 200 pages de légendes et nouvelles, accompagnées de réflexions philosophiques :

Votre livre Cliquez ici ou sur l'image pour découvrir ce travail.

Un projet d’écriture ou une question ? Pour me contacter, c'est par ici

Précédent

Les quatre éléments comme vous ne les avez jamais vus

Suivant

Décryptage de 3 expressions françaises rares et communes

  1. nina

    Cette question qui « hante » l’esprit (comme certaines scènes tirées de films vus et revus) m’interpelle. Je me dis que suivant son état d’esprit du moment, que suivant les évènements de sa vie il y aurait des films parfois si différents qui résonneraient en écho et pousseraient à aller de l’avant, à s’emplir de force.

    Je pourrai songer au « Franciscain de Bourges »,

    https://www.youtube.com/watch?v=zN41-5Xsuew

    « je ne suis pas un saint homme ! est ce que l’on peut être un saint homme quand on voit ce que je vois? »
    Alfred Stanke, frère franciscain infirmier durant la seconde guerre mondiale. Il a résisté contre la tyrannie, la barbarie, la honte.
    « je suis un soldat allemand mais je suis aussi un frère franciscain, je suis ici pour servir tous mes frères ».

    Ou à « la mélodie du bonheur »,
     » Quand le chien mord, quand l’abeille pique, quand ça marche mal , alors je pense à mes joies quotidiennes et tout alors va, très bien !  »

    https://www.youtube.com/watch?v=avs7lmAH4oY

    Et encore aussi à « la nuit du chasseur » par exemple.
    La petite fille protégée par son grand frère, une promesse tenue, un grand secret et un pasteur protestant.

    https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19204539&cfilm=4963.html

    Alors je passerai à côté de : « Fanny et Alexandre » de Bergman, de « Jane Eyre » avec Orson Welles, De « Gran Torino », du film « le pianiste », et de l’incommensurable « Zorba le grec »…

    https://www.youtube.com/watch?v=QGMRmp6uYc8

    du film « le miroir » de Tarkovski, « Hantise » avec Ingrid Bergman, et de tant d’autres.

    Au gré des jours, des mois et des années, l’inconscient se nourrit d’images importantes issues des films que nous avons aimés et s’habille de ces mouvements (qui jalonnent les histoires autobiographiques ou non )qui donnent une puissance à une action, qui apportent bonheur, illumination, temps de réflexion.

    En fait, il m’apparait que je peux jongler entre des images cultes ou des répliques cultes qui me portent à :

    – « sortir de la flemme »
    -« sortir de la consommation »
    -« ne pas me noyer »

    • Je suis complètement d’accord, suivant notre état d’esprit un film va plus ou moins marquer notre conscience. En fait c’est une forme de réceptivité qui s’ouvre lorsque nous sommes prêts.

  2. Excellente source de motivation que sont ces trois films.
    Je ne connaissais pas le film Revolver donc ce sera un objectif a réaliser pour ma motivation.

    Rocky est un classique de motivation, se battre pour réaliser son rêve.
    Merci pour cet article

    • Un très grand film qui a bouleversé ma façon de penser, j’espère qu’il te plaira !
      Effectivement le grand Rocky… La musique suffit à nous propulser.

  3. Vérène Schaeffer

    Tu la connais, je la connais, tout le monde la connaît… l’histoire du plus célèbre boxer-qui-n’a-jamais-existé de topus les temps. Tu peux toujours Ali (encore plus actuel en ce moment) avec Will Smith si tu veux voir un fait vécu, mais Rocky reste Rocky. Et Eye of the tiger est vraiment LA chanson de motivation par excellence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez tous mes livres : Cliquez ici pour découvrir mes plantations...

Thème par Anders Norén