La culture de l'esprit

aragorn prêt au combat sur son cheval

Quelle est la puissance de la virilité ?

L’attitude virile est souvent confondue avec le machisme, ou tous comportements stéréotypés masculins comme l’agressivité. Alors qu’au contraire c’est un manque de virilité qui produit ces comportements. Mais au fond, c’est quoi être viril ?

Définition de la virilité

Etre viril, c’est adopter une attitude virile. Par racine la virilité se rapporte aux attributs masculins, à l’héroïsme, au courage, à la force. Les attributs masculins sont une structure physique solide, un esprit tourné vers la réflexion. Le courage et l’héroïsme sont les qualités qui permettent à l’homme d’affronter les dangers, de braver ses peurs sans défaillir. La force est quant à elle une puissance d’action sur le monde, en somme la capacité de s’imposer. Donc la virilité est par définition : un ensemble d’attributs moraux et physiques permettant d’agir par sa puissance sur le monde, pour soi et les autres.

aragorn sur son cheval avant une bataille

Un bel exemple de virilité est Eugène François Vidocq, le plus grand policier français qui était à l’origine bagnard. Toute sa vie il utilisera sa puissance virile pour s’imposer dans tous les milieux (c’est par ici pour découvrir la vie palpitante de cet homme).

La virilité est-elle toxique ?

Une virilité n’est pas toxique, puisqu’elle donne justement à l’individu une stature dans la société qui lui évite les frustrations. L’homme viril est capable de s’imposer, et de prendre ce qu’il désire. En revanche l’homme qui manque de virilité accumule les souffrances. En réponse à ces souffrances il va adopter des comportements agressifs et toxiques. Un homme qui bat sa femme ne fait pas preuve de virilité, puisque la virilité est l’affrontement de ses peurs avec courage. L’homme violent use de sa force physique avec une grande faiblesse psychique, cherchant dans la domination d’un être plus fragile quelques compensations à ses manques réels de virilité. L’Ego essaye de revaloriser l’individu détruit et destructeur, en lui faisant adopter des comportements violents qui déclencheront en lui des satisfactions (je creuse l’Ego et ses mécanismes dans cet article).

Cette pousse provient du même champ :   Le nouveau testament, le chemin du pardon
homme fragile qui se pense fort

C’est pourquoi il est nécessaire pour une société saine de développer les comportements virils qui donnent une structure aux hommes, des valeurs applicables au quotidien. Autrement ce ne sont que les instincts primaires qui s’expriment, instincts qui incitent l’homme à combler ses manques et à justifier par sa force des actes ignobles. La virilité est un contrôle de son âme, qui s’assimile tout au long de l’enfance au cours de l’éducation, et se peaufine à l’âge d’homme avec l’expérience de la vie.

Comment être viril ?

La vraie virilité est celle qui n’a pas à utiliser ses attributs pour s’imposer, mais celle qui dégage une aura lui permettant de s’imposer sans violence. C’est l’attitude virile. Celle d’un Clint Eastwood, celle des chevaliers d’autrefois qui par leur simple présence apaisaient les rues. C’est ce rayonnement de valeurs et cette force. Etre viril, c’est ne pas fuir face à ses ennemis, démons intérieurs et extérieurs. C’est être capable, face à la rudesse du monde, de s’imposer avec stature et de protéger. La virilité est en fin de compte un contrôle sur soi-même et ses émotions, et sur le monde qui nous entoure et les influences qu’il peut avoir sur notre volonté.


Nouveaux contes, mythes et légendes pour comprendre le XXIe siècle

Voici la compilation ultime de mes écrits. Vous y retrouverez plus de 300 pages de légendes et nouvelles, accompagnées de réflexions philosophiques :

Votre livre Cliquez ici ou sur l'image pour découvrir ce travail.

Un projet d’écriture ou une question ? Pour me contacter, c'est par ici

Précédent

3 citations rares de Victor Hugo sur Dieu

Suivant

Jean Valjean, une histoire de rédemption

  1. Nina

    Merci pour cet article qui met de côté les éléments” toxiques” que notre société associe à la masculinité.
    En un sens plus personnel, j’aimerais juste partager 3 figures qui sont pour moi un “modèle ” d’homme viril.
    2 qui vécurent parmi les humains et un fictif.
    Ce sera le docteur Albert Schweitzer et Alfred Stanke le franciscain de Bourges.
    Le 3 qui est né dans l’imaginaire de Victor Hugo sera Jean Valjean.
    Toujours avec mise en abîme de tout autoritarisme, jugement , tyrannie et violence mais plutôt avec mise en-avant de l’honnêteté, du sens de la protection et du secours des plus fragiles, altruisme et générosité.
    Un être de grande profondeur, d’une capacité d”abnégation si besoin est, du respect du devoir necessaire envers soi-même et les autres et de la compréhension du travail.
    Un être digne , sociable, sérieux, loyal et intègre dont la présence est comme une “lumiere” nourrissante.

  2. Vérène Schaeffer

    La virilité ne réside pas dans les muscles, elle est dans l’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez tous mes livres : Cliquez ici pour découvrir mes plantations...

Thème par Anders Norén